Quelques conseils que tout consommateur de vin devrait connaître !

L’univers du vin est riche en vocabulaire, en goût et en couleur. Pour les personnes néophytes,elles peuvent être perdues rapidement lorsqu’il s’agit de déguster un vin qu’il soit doux, sec, rosé ou rouge

. C’est pour cela que nous allons vous donner quelques conseils à ce propos.

Les grands dégustateurs n’ont pas un don innée, mais ils ont travaillé leur goût

Tout d’abord pour bien apprécier un bon vin, il est important de bien le conserver afin d’éviter qu’ils soient bouchonnés ou que le bouchon soit trop sec.  Pour cela, il est important d’avoir une bonne cave à vin. D’ailleurs, si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, rendez-vous sur votre-cave-a-vin.com.

Certains grands critiques pour le vin veulent nous faire croire qu’ils ont un don inné pour apprécier et découvrir tous les arômes d’un vin. En effet, seul leur palais peuvent distinguer les arômes subtiles et finement développés d’un grand cru.

Et bien bonne nouvelle, ce n’est pas un don spécial ou inné. Effectivement, c’est quelque chose qui se travaille et qui s’affine avec le temps. Entre les experts et les amateurs occasionnels de vin, il n’y a pas de grande différence dans la capacité à percevoir les arômes du vin. La grande différence se situe surtout que les débutants ne connaissent pas les termes adéquat et n’ont pas confiance dans la capacité à percevoir les goûts.

Alors la grande question est de savoir comment un débutant peut devenir un expert dans le domaine viticole. Le mieux est de se former auprès de connaisseurs qui vont vous fournir les bonnes informations et vous donner le bon vocabulaire. Sinon, vous pouvez vous rendre dans des caves où ils proposent la dégustation  et assimiler ce que le professionnel vous dit. Dites vous bien que vous avez un système sensoriel qui fonctionne normalement, alors vous pouvez devenir vous aussi un expert en vin.

La connaissance n’est pas obligatoire, mais elle augmente le plaisir

vin servi dans un verre
vin servi dans un verre

Pour apprécier un bon, vous n’êtes pas dans l’obligation de suivre un cours d’oenologie ou de connaître tous les termes en lien avec le vin. En effet, combien de chose dans la vie nous déguster sans connaître grand chose sur le produit en lui-même?

Par exemple, pas besoin d’être un expert du café pour apprécier un bon café ou pas besoin d’être un boulanger pour apprécier du pain.

Néanmoins, connaître un minimum de chose et de termes sur ce que vous consommez peut augmenter votre plaisir de dégustation. Cela vaut également pour le vin. En effet, vous prendrez plus de plaisir si vous arrivez à faire la différence entre un « charpenter » et “léger fruité ».

De plus connaître son sujet permet aussi de mieux prendre le temps de savourer. En effet, si vous connaissez un minimum de connaissance le vin, vous pouvez:

  • apprécier la robe du vin
  • apprécier les odeurs qui en ressort
  • apprécier l’entrée en bouche et le final
  • etc…

Ce sont des éléments qui augmenteront vos sens et la qualité de la dégustation.

La qualité du vin dépend du contexte

En fonction du contexte général, la perception de la qualité d’un vin peut varier. Par exemple, en été sous une chaleur accablante, vous apprécierez sans doute mieux un vin rosé qu’un vin rouge. Au contraire, avec une bonne viande rouge (comme du gibier par exemple), vous apprécierez plus un vin rouge.

Ensuite, il y a aussi l’heure à laquelle vous dégustez votre vin. En effet, le moment où votre palais est le plus aiguisé est avant le repas du midi. De plus, en fonction des aliments que vous mangez avec votre vin, le goût de celui-ci peut changer.

Enfin, ce qui est le plus conseillé, c’est de prendre un verre d’eau juste avant de procéder à une dégustation. En effet, cela permet de “nettoyer” votre palais. Par exemple, si vous êtes fumeur ou bien si vous avez un chewing-gum dans votre bouche, alors le goût de la dégustation du premier verre va être biaisé. Donc l’aurez bien compris, le contexte où vous consommez votre vin est important pour apprécier tous les arômes de celui-ci.

Les goûts changent avec le temps

Avec le temps, il est possible (fortement probable) que vos goûts évoluent et changent. En effet, les vins que vous appréciez lorsque vous étiez plus jeune, ne sont sans doute pas les mêmes que ceux que vous appréciez aujourd’hui.

En général, le public jeune apprécie beaucoup tous les vins qui sont fruités et même sucrés (pour les vins liquoreux). Le public plus âgé apprécient davantage les vins un peu plus secs et qui ont davantage de puissance.

Puis les goûts et le vin s’associent aussi avec les mets. Par exemple, associer une viande rouge avec un vin doux, ce n’est vraiment pas l’idéal. Alors qu’associer un bon foie gras avec un vin doux, là c’est la combinaison parfaite. En effet, en fonction du type de vin, il y a certains aliments qui se complètent parfaitement et d’autres pas du tout.

Apprécier un vin à différents niveaux

Vous pouvez consommer un grand cru rare et cher lors d’un dîner gastronomique et sentir tous les arômes et la complexité du vin. Puis vous pouvez aussi dîner avec des amis non initié aux nuances du domaine viticole, prendre un vin bon marché et apprécier ce même vin. Il n’y a pas de règle établie.

Effectivement, ce n’est pas parce qu’une bouteille de vin coûte extrêmement cher que vous allez plus l’apprécier qu’une bouteille de vin qui a un coût moyen. En résumé, il existe différents niveaux où l’on peut apprécier le vin.

Obtenir plus de conseils sur votre-cave-a-vin.com.

Actualité Digitale
Dernieres actualités
spot_img

Related Stories