10 choses à savoir pour creuser dans le sol avec une tarière

Vous envisagez de creuser le sol en vue de faire un puits, planter un poteau ou réaliser un jardin potager ? Utilisez le meilleur outil destiné à cette tâche.

La tarière, qu’elle soit manuelle ou thermique, est l’instrument idéal pour creuser, forer ou carotter. Avant de choisir votre outil, voici 10 choses importantes à savoir.

1.    Quelle est la meilleure tarière thermique ?

La meilleure tarière thermique est celle qui combine de nombreuses qualités permettant de réaliser tous types de travaux : fiable, polyvalente, puissante. Elle est capable de trouer n’importe quel type de sol. Elle peut effectuer plus de 8500 tours par minute et offre toutes les options de sécurité nécessaires. En raison de sa qualité professionnelle, elle peut réaliser des forages et des trous sur de grandes profondeurs. La meilleure tarière thermique offre également le meilleur rapport qualité/prix.

2.    Comment utiliser une tarière ?

Démarrez la tarière avec le bouton Startup. Placez la machine dans le sol. Saisissez fermement les poignées de la tarière et tournez-la dans le sens des aiguilles d’une montre, en exerçant une pression constante et ferme avec vos bras.

Maintenez la machine bien droite pour que le trou soit régulier.

Répétez l’opération autant de fois que nécessaire pour obtenir la profondeur de trou souhaitée. Il est important d’enlever les terres qui se sont accrochées à votre machine au fur et à mesure que vous creusez

. L’opération est quasiment la même, peu importe le type de tarière que vous choisissez.

3.    Comment faire un trou dans un sol caillouteux ?

Pour creuser dans un sol caillouteux, utilisez une tarière, de préférence thermique pour ne pas vous fatiguer. Vous pouvez aussi utiliser une fourche à bêcher avec des dents pour pénétrer les sols lourds et caillouteux. Effectuez un premier trou et enfoncez la tarière. Dégagez la terre avec la fourche à bêcher pour qu’elle ne se reverse dans le trou. Utilisez une rallonge pour la tarière au fur et à mesure qu’elle pénètre en profondeur.

4.    Comment creuser un puits avec une tarière thermique ?

Pour commencer, creusez un pré-trou avec la machine. Puis enfoncez la tarière encore plus profonde en ajoutant une rallonge au foret. Plus vous creusez, plus vous devez ajouter une rallonge jusqu’à atteindre l’eau. Mettez en place un premier tube empêchant un rebouchage du trou lorsque vous creusez vers le plus profond. Lorsque vous atteignez l’eau, il faut installer le tube définitif avant de retirer le pré-tube.

5.    Comment creuser un puits à l’ancienne ?

Pour creuser un puits à l’ancienne, il vous faudra une buse. Placez-vous à l’intérieur de la buse et creusez le bord de la buse avec une pelle.  Creusez régulièrement jusqu’à ce que le trou de la première buse soit bien en place. Utilisez la chèvre de levage pour descendre et superposer les buses avec délicatesse. Aidez-vous de la chèvre pour remonter petit à petit les gravats. Par la suite, il faut réaliser cette manœuvre pour les prochaines buses, jusqu’à ce que l’eau arrive.

Découvrir plus d’informations sur le fonctionnement de la tarière thermique

6.    Comment faire un trou pour planter un poteau ?

Faites un trou à l’aide d’une tarière, creusez bien profond. Mettre un peu d’eau s’il s’agit d’un sol dur ou sablonneux. Placez le poteau dans le trou. Positionnez-le bien à la verticale puis remplissez le trou de terre. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser du ciment pour remplir le trou afin de rendre la structure plus solide.

7.    Comment creuser un trou sans se fatiguer ?

Pour creuser un trou sans se fatiguer, utilisez l’outil efficace et adapté. Avec une tarière manuelle, il vous suffit de tourner les poignées de la machine pour l’enfoncer dans le sol. Avec une tarière thermique, c’est encore plus simple. Vous n’avez pas besoin d’exercer beaucoup de pression, car l’outil se charge lui-même de creuser pour vous.

8.    Quelle profondeur de trou pour un poteau ?

Pour installer un poteau, la profondeur du trou doit être au minimum 30 cm. Le diamètre doit être de 10 à 25 cm plus large que la section de l’élément à sceller.

9.    Comment fonctionne une tarière ?

Toutes les tarières fonctionnent selon un seul principe : un foret vient creuser la terre, actionné par une force. Dans le cas d’une tarière manuelle, ce sont les bras de l’utilisateur qui actionnent le foret. Dans le cas d’une tarière thermique ou électrique, c’est un moteur qui propulse l’instrument. Ces deux instruments utilisent une source d’énergie automatique.

10. Quelle tarière choisir ?

Le choix d’une tarière dépend généralement des types de travaux que vous souhaitez réaliser. Pour creuser le bois ou un sol moins dur ou pour réaliser des trous de petite portée, on peut utiliser une tarière manuelle. Pour creuser un sol plus dur, ou effectuer des travaux de grande envergure, privilégiez une tarière motorisée qui sera beaucoup plus efficace et puissante. Une tarière thermique ou électrique convient pour des travaux plus importants. Elle peut être utilisée dans le cadre domestique que professionnel.

Actualité Digitale
Dernieres actualités
spot_img

Related Stories