Immobilier erreur : Pourquoi ne pas surestimer la valeur de son bien immobilier ?

La vente d’un bien immobilier est un métier. Il est fortement conseillé de s’entourer de professionnels de l’immobilier pour réussir cette étape. Une agence immobilière sera la plus à même d’estimer la valeur du logement par exemple.

Un agent immobilier est la personne la plus à même d’apprécier la juste valeur du bien. Il dispose de l’expérience, des connaissances et applique une méthodologie précise pour définir le prix au mètre carré. La vente immobilier n’est pas une action des plus simples. 

Il ne suffit pas juste de compléter une annonce sur une plateforme et de patienter jusqu’à ce que le téléphone sonne. Il est conseillé d’entreprendre et de mettre toutes les chances de son côté. 

Pour cela, il est conseillé de lister les différentes étapes : 

  • préparer le bien
  • optimiser les espaces
  • soigner l’aspect général du logement
  • réaliser une série de photo
  • estimer le bien immobilier

Les actions à entreprendre sont alors nombreuses.

Aujourd’hui avec l’avènement des plateformes d’annonces immobilières en ligne, les propriétaires ont la faculté de réaliser la vente de leur logement en totale autonomie. Des sites Internet proposent également une estimation du bien visé. Cependant, celle-ci représente une estimation moyenne. Il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel du secteur pour dégager l’estimation juste correspondant aux qualités intrinsèques du logement. 

Une agence immobilière offre les garanties de vendre rapidement et au meilleur prix. Elle défend les intérêts du propriétaire. Son objectif est simple et clair : estimer et vendre le logement au meilleur prix ! Cette étape est la plus importante. Cependant, un bon nombre de vendeurs surestime leur logement. C’est alors l’erreur numéro un. 

Il est nécessaire d’estimer la bonne valeur vénale du logement pour ne pas retarder la vente du bien.

Des délais de vente rallongés

Les propriétaires cherchent tous à tirer le meilleur prix de leur logement. Pour cela, le premier réflexe est de surestimer de façon plus ou moins importante, la valeur du logement. Ce mécanisme a pour objectif de maximiser la valeur de cession du bien immobilier pour en dégager le plus grand bénéfice. 

Malheureusement, ce réflexe naturel est contre productif. Le prix au mètre carré n’est pas le fruit d’un arbitrage personnel, selon son jugement propre et la valeur sentimentale attachée au bien. En effet, celui-ci repose avant tout sur des données de marché et sur l’équilibre entre l’offre et la demande. Quel que soit le bien et ses caractéristiques intrinsèques, si celui-ci est au juste prix, il trouvera preneur dans les plus brefs délais. 

En partant de ce constat, la surestimation du prix au mètre carré du bien immobilier aura une incidence directe : prolonger le délai de vente.

Ne rassure pas les acquéreurs potentiels

Une longue présence d’un bien immobilier sur les sites d’annonces immobilières ne rassure pas les potentiels acheteurs. Plus le logement reste visible sur Internet, plus le sentiment de rareté s’estompe. Les acquéreurs éventuels s’interrogent donc sur la qualité du bien et s’en désintéressent alors. La durée et le délai de vente s’allongent. Il sera difficile de sortir de cette voie. N’oublions pas que plus le bien reste visible, plus les inquiétudes augmentent auprès des acquéreurs.

Personne ne souhaite se porter acquéreur d’un produit dont personne ne veut ! Le sentiment de “mauvaise affaire” naît donc. La demande se réduit autour du logement et la valeur du bien sera alors tirée vers le bas pour attirer une nouvelle cible d’acquéreur.

La publication d’un bien et sa communication est extrêmement importante. Cette étape déclenche l’intention des visites et d’éventuels actes d’achat. N’oublions pas que la nouveauté suscite de l’intérêt sur un marché. Donc l’arrivée d’un nouveau bien crée une appétence. Les ménages sollicitent les agences immobilières afin d’être informés au plus tôt de l’arrivée de nouveaux biens correspondant à leur cahier des charges. 

Dans un second temps, les nouveaux biens immobiliers sont propulsés en priorité par les sites d’annonces immobilières. S’agissant alors d’une nouvelle offre, les plateformes les positionnent en bonne place par rapport aux logements plus anciennement publiés.

Garantir la bonne vente de son bien immobilier

Surestimer un bien immobilier n’est donc pas conseillé. Cela crée donc l’effet inverse souhaité au propriétaire. Pour réaliser la bonne estimation d’un logement, il sera conseillé dans un premier temps de consulter des simulateurs en ligne. Ils permettent de se faire une première idée de la valeur moyenne des logements sur le périmètre. 

Par la suite, rien de mieux que de solliciter un professionnel local de l’immobilier. Les agences immobilières à Strasbourg identifierons les points forts et les faiblesses du bien immobilier pour en définir sa valeur vénale. N’oublions pas que ce professionnel dispose d’un portefeuille clients à la recherche de logements. Il sera susceptible de proposer le bien immobilier à des acquéreurs potentiels et donc réduire au maximum les délais de vente.

Les ventes entre particuliers génèrent principalement des frustrations et des délais allongés pour les vendeurs. Régulièrement, un acquéreur privilégiera les professionnels de l’immobilier pour être accompagné à chaque étape de son projet.

Autres articles

Refinancement personnel avec la vente à réméré


Actualité Digitale
Dernieres actualités
spot_img

Related Stories