La Loi Pinel et l’immobilier neuf

L’immobilier neuf dispose de dispositifs avantageux permettant de faire des économies considérables.

Préparer un projet d’investissement grâce à la loi Pinel est tout à fait possible puisque ce dispositif fait partie intégrante de l’univers de l’immobilier neuf. La loi Pinel permet la réduction d’impôts tout en bénéficiant d’un revenu complémentaire.

Découvrez, ci-dessous, les avantages de ce dispositif, les conditions d’éligibilité ainsi que ses actualités.

Les avantages Pinel pour investir dans le neuf

Investir dans l’immobilier neuf vous permet de bénéficier d’avantages intéressants pour tout type d’investissement. Parmi les plus connus, vous pourrez retrouver le dispositif Pinel. C’est sur celui-ci que nous nous concentrerons dans cet article.  Investir dans un logement neuf (appartement neuf ou maison neuve) vous fait profiter d’une défiscalisation non négligeable, de la constitution d’un patrimoine durable mais vous préparez également votre retraite ! 

Défiscalisation : Grand principe du dispositif Pinel, vous bénéficiez d’une réduction de vos impôts et profitez ainsi d’une défiscalisation. Celle-ci connaît différents montants selon la durée d’engagement de votre investissement. 

S’engager dans une durée de location de 6 ans vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôts de 12%. Tandis qu’un engagement de 9 ans diminuera vos impôts de 18%. Pour un engagement de 12 ans, ce taux s’élèvera, quant à lui, à 21%.

Constitution d’un patrimoine durable : Sans compter votre résidence principale, investir dans l’immobilier neuf permet de vous constituer un patrimoine sûr et durable dans le temps. Vous assurez ainsi votre avenir mais également celui de votre foyer et ce, à long terme.

Préparation à la retraite : Investir dans l’immobilier neuf vous permet de préparer votre retraite en ayant acquis un complément de revenu depuis votre investissement. Le ou les logements pour lesquels vous aurez investi 

Il est d’ailleurs bon de savoir que le montant maximal de cette défiscalisation s’élève à 63 000€ pour un engagement sur 12 ans. La réduction est plafonnée à un investissement de 300 000€ maximum. Au-delà de ce prix, vous pouvez toujours prétendre à cette aide mais sans prise en compte du montant supérieur au plafond.

Les conditions d’éligibilité

Investir dans l’immobilier neuf en bénéficiant du dispositif Pinel est un projet tout à fait envisageable pour la plupart des contribuables. Néanmoins, tous les projets d’investissement ne sont pas obligatoirement éligibles au dispositif. En d’autres termes, plusieurs conditions sont à respecter pour pouvoir en bénéficier. Découvrons ensemble de quoi il s’agit.

Tous les logements neufs ne sont pas systématiquement prévus pour un investissement immobilier sous le dispositif Pinel. C’est pourquoi certaines conditions sont à respecter. 

Pour pouvoir bénéficier des avantages du dispositif Pinel, il est essentiel pour vous d’investir dans un logement neuf ou un logement en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement). Néanmoins, si ce n’est pas le cas, la seule solution serait d’investir dans un logement ancien non énergivore. Par ailleurs, si celui-ci s’avère l’être, le logement en question devra être rénové sous de nouvelles normes.

Le zonage géographique du logement est également primordial pour profiter de la loi Pinel. Ce zonage est divisé en 4 parties distinctes : la zone A, la zone B1 la zone B2 et la zone C.  Ces zones déterminent alors les fortes demandes de logements neufs et permettent la proposition d’appartements neufs ou maisons neuves à des loyers au montant accessible. C’est aussi en fonction de cette zone que le montant du loyer vous sera transmis et imposé.

Prolongement du dispositif Pinel

Depuis la mi-novembre 2020, la ministre Emmanuelle Wargon a annoncé le prolongement du dispositif jusqu’en décembre 2024. Déjà reconduit en 2020, la loi Pinel se voit donc prolongée encore quelques années.

Néanmoins le dispositif connaîtra quelques changements d’ici là. Ces modifications concernent le taux de réduction d’impôt, en effet, il faudra s’attendre à une baisse de ce dernier et ce, dès le 1er janvier 2023.

Les changements à prévoir en 2023 sont alors :

  • Un taux de 12% passant à 10,5% pour un engagement de 6 ans. 
  • Un taux de 18% passant à 15% pour un engagement de 9 ans.
  • Un taux de 21% passant à 17,5% pour un engagement de 12 ans.
  • Ces diminutions de taux ne s’arrêteront pas là et se poursuivront jusqu’en 2024. Vous pourrez alors remarquer :
  • Pour un engagement de 6 ans, le taux de réduction d’impôts s’élèvera à 9%
  • Pour un engagement de 9 ans, le taux de réduction d’impôts s’élèvera à 12%.
  • Pour un engagement de 12 ans, le taux de réduction d’impôts s’élèvera à 14%.

En savoir sur plus pour Préparer un projet d’investissement grâce à la loi Pinel

Actualité Digitale
Dernieres actualités
spot_img

Related Stories