Les étapes clés pour la création d’une application mobile

La conception d’une application n’est pas toujours évidente. D’ailleurs, d’après Alex Ahlund, ancien directeur général d’AppVee et d’AndroidApps, il faut débourser en moyenne une somme de 6 450 dollars pour le développement d’une application.

Un coût qui peut atteindre les 150 000 dollars selon la difficulté de l’application. La création d’application nécessite effectivement des dispositions, des moyens et bien évidemment le respect des étapes.

Application de recherche de logements, plateforme pour les freelances, plateforme e-commerce, il est important de déterminer une série d’aspects pour mener à bien le projet.

Déterminer la portée du concept

Il faut savoir que créer des applications, c’est apporter des solutions efficaces à des problèmes bien spécifiques. Il peut s’agir par exemple de la mise en relation de personnes en recherche d’appartements dans une zone géographique spécifique. Seront donc présentés, la liste des appartements locatifs avec chaque caractéristique dans cette zone.

Dès que l’aspect général de l’application a été défini, chaque idée en rapport au concept doit être enregistrée. Le professionnel trouvera ensuite celle qui convient le mieux au contexte, à l’objectif, aux fonctions et aux services de base. Il peut arriver que cette étape de création prenne le plus de temps et d’énergie.

Définir la fonction

L’étape suivante porte sur la détermination des fonctionnalités de l’application. Vous devez ainsi commencer par connaître l’objectif ou l’idée de base du projet afin de trouver différentes modifications possibles. Il est donc possible que vous ayez à concevoir et à fixer les diverses fonctionnalités nécessaires. De plus, il est conseillé de se servir des méthodes adaptées afin de ne pas se surcharger de documents inutiles et encombrants.

Créer l’application

L’étape de création vous offre la possibilité d’effectuer des choix techniques fondamentaux pour le développement de l’application. Vous pouvez donc vous confronter à diverses questions comme le type d’application, le choix de la technologie à utiliser, l’environnement de développement… Vous devez ainsi suivre les recommandations, anticiper et prendre le temps d’étudier les différentes options. Tout ceci en considérant les diverses normes :

  • Temps
  • Compétences nécessaires
  • Budget

Le codage et le test d’intégration

Le travail des développeurs se focalise sur la fourniture de spécifications réservées au codage des applications.

En effet, il ne s’agit pas uniquement d’une activité où les développeurs écrivent tout le temps du code pour fournir des résultats. Car l’étape du codage est fonction de plusieurs aspects tels que :

  • L’audience de l’application
  • L’appareil de l’utilisateur
  • Les limites de ces appareils, etc.

Les tests d’intégration, une étape importante souvent sous-estimée

Sachez que les tests sont étroitement liés au codage. Le code est effectivement accompagné d’une série de « tests » afin de simuler les conditions d’utilisation de l’application et de vérifier si les résultats fournis par le code de l’application répondent aux espérances. Le développeur réalise ces tests à n’importe quel moment afin qu’il puisse vérifier quotidiennement la qualité de son travail.

L’autre partie concernant le « test humain » est aussi importante. Pour tous les modules applicatifs, les étapes du codage se structurent autour des procédés suivants :

  • Définir les fonctions à développer pour le module
  • Pour toutes les fonctions, élaborez un code et paramétrez les tests nécessaires. Après que chaque module soit développé et révélé dans l’environnement de test applicatif, un chef de projet se doit de vérifier si les résultats conviennent aux attentes. Donc au fur et à mesure du développement du projet, une vérification partielle est nécessaire.

Le test avant sortie

Il n’est pas évident d’assurer le succès du développement de l’application sauf si le contenu généré est testé par les personnes cibles (personnes n’ayant pas la formation technique nécessaire). Et ce quelle que soit la qualité des participants au projet.

Cette étape de test avant sortie est donc fondamentale pour la bonne tenue du projet, même si elle n’est pas nécessairement obligatoire. La phase de prélancement vous offrira la possibilité de bénéficier, le plus vite possible, d’un retour sur l’utilisation de l’application. Elle permet ainsi de faire des corrections majeures avant de s’engager dans l’étape de démarrage.

Le lancement de l’application

Il est nécessaire d’organiser la sortie de votre application avant la mise sur le marché de celui-ci. Dans ce genre de situation, il est conseillé d’élaborer une liste d’éléments et des procédures de lancement de l’application sur le marché. Un des points essentiels à prendre en compte est aussi d’analyser minutieusement le budget d’activités de promotion concernant votre candidature et la durée de la phase promotionnelle. Ceci permet d’optimiser l’utilisation et/ou les téléchargements publics.

Enfin, sachez que ceci est un travail à long terme, car le projet ne se limite pas à cette dernière étape. Une fois que l’application est mise sur le marché et utilisée, vous commencerez à avoir des retours et des rapports de bogues. D’où les propositions de maintenance et de mise à jour.

Autres information sur l’annuaire Mon Expert Digital

Actualité Digitale
Dernieres actualités
spot_img

Related Stories